1 volcans

Première partie ( 3,b )

b) Différence avec les volcans explosifs

 

L’origine des différences importantes entre ces deux types d’éruption provient essentiellement du type de magma qui est à l’origine du volcan : le magma est formé par fusion partielle des roches à une centaine de kilomètres de profondeur environ. Ce magma est une sorte de mélange de roches fondues, non fondues et de gaz, remontant progressivement vers la surface (du fait de leur plus faible densité) et il s’accumule dans un réservoir situé entre 4 et 10 km de profondeur : c’est la chambre magmatique, où il restera (commencant son refroidissement) jusqu’à une prochaine éruption.

 

coupe-volcan.jpg

Penchons nous sur les différences remarquables :

Le magma à l’origine des volcans effusifs est très chaud et d’une composition plutôt fluide. Ainsi, lors de l’éruption, les gaz qu’il contient le pousse vers l’extérieur, les gaz s’échappent facilement. Il en résulte une sortie de lave fluide, qui s’écoule facilement le long du volcan, sans explosion (ou peu). Les explosions sont localisées et peu violentes.

En revanche, le magma des volcans explosifs est moins chaud, et surtout il possède une composition différente qui le rend plus visqueux (dû à la teneur en Silice). Ainsi, lors de la remontée du magma vers la surface, celle-ci est lente car le magma se déplace difficilement du fait de sa grande viscosité. Il se forme ainsi le dôme en surface qui fait office de bouchon. La pression des gaz dans le volcan augmente jusqu’au moment où elle est telle que tout explose violemment. Le magma, les roches sont alors pulvérisés et forment des cendre en grosses quantités ; les gaz s’échappent à une forte vitesse. Le sommet du volcan tout entier peut s’effondrer et former alors une nuée ardente très dévastatrice.

 

Revenons sur la teneur en Silice (notamment grâce au logiciel KWARE Magma) 

 

  Cette teneur en silice a une incidence essentielle sur le comportement du magma lors de sa remontée (vitesse de déplacement, et caractère effusif ou explosif) : 

Capture d'écran de KWARE Magma

scannedimage-2.jpg


 On remarque une teneur en Silice moins importante dans les roches provenant des volcans de effusifs. Celles-ci sont essentiellement constituées de basaltes. Remarquons aussi une viscosité moins élevée.

On peut en conclure que la teneur en Silice des roches expulsées par les volcans nous permettent de savoir de façon certaine, après les facteurs visuelles, à quel volcan nous pouvons faire face et peut-être mieux les comprendre afin de mieux s'en protéger.

 


 

                     < Précedent              Suivant >

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×